Presque tous les jours, je sors avec mon bébé confortablement installé dans sa poussette. Le hic est qu’à chaque promenade, le dispositif reçoit de la poussière et d’autres salissures. Je m’attèle donc à bien nettoyer la poussette de mon bout de chou et je vous explique dans les lignes suivantes comment je m’y prends afin que vous puissiez vous en inspirer.

Un nettoyage quotidien : l’idéal

Comme j’utilise quasiment tous les jours la poussette de mon bébé, je la nettoie donc au quotidien. Sachez d’ailleurs que c’est l’idéal ! Si vous nettoyez chaque soir la poussette canne légère de votre enfant, ce dernier bénéficiera d’un accessoire sain en permanence. Et l’autre bonne nouvelle est qu’il n’y a pas grand-chose à faire lorsqu’on opte pour un nettoyage au jour le jour. En effet, je me contente d’épousseter la poussette en me servant de l’aspirateur. Le nettoyage quotidien évite l’installation durable de la poussière qui, plus tard, est difficile à retirer du fait de l’humidité. Si vous remarquez une tache, vous pourrez la retirer avec une éponge propre et humide imbibée de liquide de vaisselle non dilué.

Bien s’occuper de l’assise

Il m’arrive parfois de nettoyer occasionnellement la poussette de mon enfant. Car à certaines périodes, j’y ai recours rarement. Et lors d’un nettoyage occasionnel, je m’occupe bien de l’assise. Pour que disparaissent toutes les salissures, je lave l’intérieur de la poussette en machine en choisissant un programme délicat, tel que le mode laine. Mais avant, je déhousse la poussette. Notez que vous n’aurez pas besoin de le faire si vous disposez d’un modèle de poussette qui n’a pas cette option. Et dans ce cas, il n’est pas nécessaire de faire le nettoyage à la machine. Vous devez procéder manuellement en vous servant d’un liquide vaisselle que vous diluerez dans de l’eau chaude. Aussi, ajoutez-y un peu de gouttes d’alcool ménager. Plongez dans ce mélange une éponge que vous utiliserez pour nettoyer le tissu de l’assise. Un rinçage abondant puis un séchage sont indispensables.

Rendre propre le châssis

Lors du nettoyage de la poussette de mon bébé, je cherche également à rendre propre le châssis. Pour cela, j’utilise également une éponge et du liquide de vaisselle ajouté à de l’eau chaude. Cela est suffisant pour que je nettoie convenablement le châssis de la poussette. Et je parviens à rendre propres aussi bien les parties métalliques que celles en plastique.

Ne pas négliger les roues

Avant, je ne m’occupais pas des roues de la poussette de mon enfant lors du nettoyage. Je me disais que ce n’était pas nécessaire de les nettoyer puisqu’elles sont « condamnées » à être toujours sales, car étant en contact direct avec le sol. J’ai négligé les roues et la saleté s’y est installée durablement au point de changer carrément leur aspect. Cela a même eu un impact négatif sur l’esthétique générale de l’accessoire et sur la souplesse des roulements. Je vous conseille donc de ne pas faire comme moi et d’accorder de l’importance à l’entretien des roues lors du nettoyage de votre poussette. À l’aide d’un aspirateur, vous pourrez enlever le sable, la terre, les fils, les cheveux et d’autres types de saleté.

Catégories : vie pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *