Tous les jours, c’est le même rythme, boulot, vélo, bébé. Arrivée à la maison, et pour que ma petite dernière reste dans la pièce de vie sans la surveiller constamment quand je prépare le repas avant que mon mari rentre, il faut évidemment trouver des astuces. Mais comment faire quand bébé a un surplus d’énergie ? Croyez-moi, j’ai trouvé une autre solution que le transat, mais qui a marché pour beaucoup de mamans : le parc pour bébé en plastique.

Le parc pour bébé en plastique, la solution adaptée et adaptable

D’abord, pourquoi utiliser un parc au lieu d’un transat ou d’un tapis d’éveil ? En fait, le parc me sert plus lorsque je suis occupée entre la préparation des repas, du ménage ou autres activités ou j’ai besoin de mes deux mains et que je ne peux garder mon enfant dans les bras. Il me permet de surveiller moi-même mon enfant tout en étant occupée. Je sens que mon enfant est plus en sécurité quand c’est moi qui m’occupe de lui.

 

Piqûre de rappel, le parc est le type d’installation dans laquelle mettre bébé pour qu’il puisse jouer librement, mais dans un espace protégé et bien limité. Le but est d’éviter qu’il ne touche aux objets qui peuvent lui être dangereux dans la maison. Ce parc peut être en filet, en bois ou en d’autres matières. Pour ma part, j’ai opté pour le modèle en plastique. Pourquoi ? Parce qu’il est léger, donc facilement transportable. On peut le régler de manière à l’agrandir pour donner plus de liberté à l’enfant en y ajoutant des éléments supplémentaires.

Pour un bébé bien éveillé, surveillé et en sécurité

Depuis peu, j’ai remarqué que la plupart des parcs pour bébé sont de couleurs sobres et aux lignes épurées. On les choisit ainsi peut-être pour leur allure décorative. Il faut pourtant garder à l’esprit que les couleurs chatoyantes captivent plus l’attention de nos bouts de chou. C’est la raison pour laquelle acheter un parc pour bébé en plastique m’est tout de suite venu à l’esprit quand j’ai éprouvé le besoin d’en avoir.

 

En magasin de puériculture, on en propose d’innombrables couleurs. En les voyant, je me suis même précipitée vers l’un d’eux. On a tendance à croire que mettre son enfant dans un parc est une punition mais certains modèles y intègrent des jeux ludiques pour en faire un espace de jeu modulable. L’autre atout que j’ai remarqué est la présence de fixations au sol, avec des ventouses. Les parcs classiques que j’ai vus auparavant possèdent un fond surélevé par rapport au sol, ce qui a l’avantage d’éviter de se casser le dos quand vous reprenez votre enfant du parc mais qui vous impose un plateau fixe très lourd à déplacer et rend votre parc moins nomade. Ce n’est pas le cas si vous souhaitez choisir un parc pour bébé de ce modèle. Cependant, si comme moi, vous avez toujours peur que votre bébé ne se cogne contre le sol, installez-y un fond en mousse ou un tapis souple pour plus de tranquillité.

Un bébé heureux, des parents soulagés

À première vue, ma fille a adoré son parc, mais pas question pour elle d’y aller à chaque fois. L’astuce ? Rester un moment avec elle pour jouer. Choisissez les jouets adaptés à son âge et gardez le reste dehors. Quand votre enfant sera habitué, vous pourrez enfin le laisser seul dedans. Je continue bien sûr à garder un œil sur elle pendant qu’elle est occupé à jouer. Vous verrez, c’est très pratique, que ce soit au quotidien ou lors de vos déplacements en famille.

Catégories : puériculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *