S’il y a bien un problème auquel j’ai dû faire face avec tous mes enfants c’est bien les érythèmes fessiers. Cette inflammation de la peau de bébé n’est pas à prendre à la légère puisqu’elle peut être la source de nombreux pleurs. Sans prise de traitement immédiat, des complications liées aux érythèmes fessiers peuvent même apparaître. Heureusement, cette irritation de la peau est souvent bénigne et son apparition peut être anticipée grâce à ces quelques recettes de grand-mère.

Comment reconnaître un bébé qui a un érythème fessier ?

L’érythème fessier est une inflammation cutanée qui survient surtout durant les 6 premiers mois de bébé. Cette irritation de la peau se localise notamment sur son siège mais peu s’étendre aussi sur le haut des cuisses. Ces érythèmes fessiers sont dans la plupart du temps due à une macération trop prolongée des couches souillés de bébé en selles et urines

La manifestation de l’érythème fessier est souvent la même : apparition de rougeur suintante ou humide sur le siège avec parfois de petits boutons. Dans les cas les plus compliqués, notamment lorsque l’érythème fessier n’est pas bien soigné ou trop prolongé, des champignons et des bactéries peuvent se développer sur les zones irritées provoquant ainsi des plaques rouges et enflées, des ulcérations, des crevasses voire même des pustules (petites cloques) remplies d’eau ou de pus.

Comment prévenir et traiter naturellement les érythèmes fessiers ?

Appliquer de l’huile végétale

Les huiles végétales notamment l’huile de coco, l’huile d’olive ou encore le beurre de karité peuvent vite devenir votre meilleure alliée pour soigner et apaiser la peau irritée et douloureuse de bébé. En effet, elles sont connues pour leurs propriétés apaisantes et cicatrisantes. Pour cela, il suffit d’appliquer l’huile végétale et de masser délicatement l’épiderme irrité après chaque change jusqu’à ce que les irritations disparaissent.

Utiliser du liniment oléo-calcaire

Le pouvoir préventif du liniment n’est plus à prouver pour prévenir l’érythème fessier. Cette concentration huileuse et onctueuse d’eau de chaux et d’huile d’olive est une bonne alternative aux lingettes pour nettoyer le siège de bébé. L’utilisation du liniment permet non seulement de nettoyer les selles et les urines déposées sur la peau de bébé, mais il va former également un film hydrolipidique sur la peau de bébé constituant ainsi une barrière protectrice naturelle contre les frottements et l’acidité de l’urine et des selles. C’est pour moi, un indispensable de la trousse de toilette de bébé.

Effectuer un change régulier

Côté hygiène, changez régulièrement la couche du nourrisson, tous les deux à trois heures maximum pour éviter que la peau ne macère dans la couche souillée. D’avant en arrière, utilisez du savon doux, bio et hypoallergénique avec pH neutre lorsque vous effectuez la toilette de bébé, surtout si sa peau est déjà irritée.

Pour les couches, utilisez des couches non parfumées et non allergisantes pour votre bébé. Mieux encore, privilégiez les couches lavables réutilisables qui sont écolos et qui respectent la peau fragile de bébé. Lorsque vous mettez les couches, ne la serez pas trop. Aussi, laissez respirer la peau de bébé en laissant ses fesses à l’air libre autant que possible. Enfin, assurez-vous de bien hydrater votre enfant pour éviter que son urine ne devienne trop acide.

Catégories : Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *